Les  propriétés de la consoude sont connues depuis l'Antiquité . Dioscoride, pharmacologue grec du 1er siècle  décrit la consoude ainsi :
"Il a une tige velue, de deux coudées ou davantage, anguleuse, creuse comme le laiteron (sogkos)...Les racines sont noires à l'extérieur, blanches et gluantes à l'intérieur. Ce sont elles que l'on utilise. Broyées et prises en boisson, elles sont efficaces pour les fractures et les crachements de sang et en application avec des feuilles d’érigéron pour les inflammations, surtout celles qui surviennent à l'anus. Elles cicatrisent les plaies les plus récentes et agglutinent les chairs quand on les fait cuire ensemble."

La consoude  est hémostatique, anti-inflammatoire, astringente, cicatrisante et émolliente et il est recommandé de ne l'utiliser qu'en usage externe.

Utilisation de la consoude

Bien que comestible, on la mange occasionnellement, notamment:

La consoude est une plante quasi magique,  elle répare en profondeur  ( et même en surface)  on l'utilise pour soigner les plaies, les fractures, les dents arrachées... bref.. c'est la plante avec la quelle on soude .

Après un faux pas  dont les conséquences auraient pu être très graves  ( à 500m prés, c'était la chute dans le gaz ) je soigne mon entorse à la consoude : explications..

Résultat :  3 jours pour repartir dans la verte, l' Ibuprofene est battu à plates coutures !