Traduit de  l'allemand du site Takonta
Voila  un article qui a le mérite d' exister, je vais toutefois l'annoter   car des solutions  existent, elles sont parfois plus simples qu'on ne pourrait le croire

La randonnée c' est la liberté: profiter de la nature et se détendre pendant quelques jours loin de la civilisation. Et encore, toute liberté mise à part, après deux jours dans la nature, tous les amateurs de plein air voudraient quand même prendre une douche.

Lisez ce qui suit si vous souhaitez savoir comment vous laver et vous occuper de votre hygiène personnelle sans salle de bains. Passer quelques jours de suite dans une tente ou une bâche conduit certainement à une question: comment puis-je me laver correctement ici, sans douche ni salle de bain? Et puis le trekking c'est plus amusant si on se sent à l'aise dans la peau.

Savon ou shampoing?

Le moyen le plus précis de vous maintenir propre loin de la  civilisation , consiste à utiliser les rivières ou les lacs. Si l’état de l’eau est approprié, vous pouvez simplement entrer et enlever la saleté et la sueur.

Quoi qu'il en soit, n'utilisez jamais de savon ou de shampoing!  Si vous versez des déchets dans l’eau sans précaution, cela nuit gravement à l’environnement. De plus, vous n’en avez pas du tout besoin. L'eau suffit assez pour votre hygiène personnelle. Cela peut sembler inhabituel, mais cela convient parfaitement du point de vue de l’hygiène, y compris de la région génitale. En fait, sur une période plus longue, il est beaucoup plus sain d’utiliser moins ou pas de produits cosmétiques.

La seule exception concerne vos mains: pour les débarrasser des bactéries ou des germes, vous devez les laver régulièrement au savon.

Le bactericide que l'on trouve en pharmacie est efficace , et c'est aussi un excellent allume feu 

Le savon naturel, biodégradable et composé uniquement d'ingrédients durables, est plus respectueux de l'environnement que les cosmétiques disponibles dans le commerce.

De toute façon, ne l’utilisez pas en eau libre, car cela pourrait nuire aux animaux et aux plantes à proximité. S'il n'y a pas d'autre moyen d'essayer d'utiliser du savon naturel - au moins à quelques mètres de toute eau libre. Dans ce cas, le savon peut s'écouler et se dégrader avant de polluer les eaux souterraines.
Pourtant, ce n’est pas une solution parfaite pour l’environnement.

douche  sous la  cascade

 

 

Hygiène personnelle sans eau

S'il n'y a pas de ruisseau ou de lac à proximité, vous devez trouver un autre moyen.

En règle générale, vous pouvez utiliser un agent désinfectant pour vos mains. Il va détruire toutes les bactéries et traiter vos mains comme une lotion. Les lingettes pour bébés sont recommandables dans les zones arides, car elles sont légères à transporter et bon marché. De plus, ils sont également antiseptiques. Mais n'oubliez pas de ne pas les jeter après utilisation! Il leur faut un certain temps pour se dégrader. Ramenez-les à la maison comme le reste de vos ordures.

 

Vous pouvez utiliser un shampooing sec pour vos cheveux, même s’il n’y a aucun avantage en matière d’hygiène. Au moins, vos cheveux auront l'air rafraîchis et auront une odeur de shampoing. Il s’agit d’une sensation de fraîcheur.

 

Douche sauvage: bricolage

Cependant, vous n’avez pas besoin de vivre sans prendre une douche dans la nature. C’est plutôt simple de créer une douche sauvage avec les matériaux que vous trouverez. Tout ce dont vous avez besoin c'est de l’eau et un récipient étanche. Un sac de sport ou une grande bouteille en plastique fera facilement l'affaire.

Soit un compagnon de randonnée peut verser de l'eau sur vous avec précaution, soit vous le fixez à un arbre et vous le faites vous-même. L’avantage d’une bouteille en plastique: vous pouvez réglez la quantité d’eau qui s’écoule pour éviter de trop gaspiller.

Il y a aussi des douches extérieures dédiées. Celles-ci ressemblent à des sacs de sport avec un couvercle en forme de buse qui peut être utilisé comme une pomme de douche.

douche solaireIl s'agit de cette merveille vendue pour moins de 15 euros qui a , en plus le merite de rechauffer l'eau si tant est que vous soyez au soleil, ce n'est pas très lourd,  moins de 500 g, A envisager  lorsqu'on est en groupe, il s'agit d'équipement collectif, totalement inenvisageable  en randonnée solo  ou  en petit groupe

Se brosser les dents

Apporter une brosse à dents (y compris un dentifrice) lors d’un trekking semble tout à fait normal. Cependant, vous devez être conscient de ce qui suit: la plupart des dentifrices contiennent des ingrédients que vous ne devriez pas cracher à l’état sauvage (comme le fluor et le microplastique). Vous feriez mieux de vous procurer un dentifrice durable avant le voyage.

Sinon, utilisez une brosse à dents miswak. C’est la racine de l’arbre qui pousse dans la région arabe. La brindille de nettoyage des dents peut remplacer brosse et pâte et la manipulation est comparable à une brosse à dents normale. De plus, il est antiseptique, contient de nombreux agents naturels et est en outre biodégradable à 100%.

 Le savon d'Alep
De nombreux survivalistes ou bushcrafteurs vous le confirmeront , le savon d'Alep est redoutablement efficace  :  pour se laver ,  laver les cheveux , et les dents. Nous avons testé  : le goût  n'est pas vraiment désagréable. Le probème  est qu'il y a une véritable pénurie sur ce savon  "d'origine contrôlée" puisqu' Alep, en Syrie,  n'existe pratiquement plus (6/2019), on en trouve encore sur les marchés.
La cendre.
Oui la cendre est un excellent dentifrice,  une pincée sur  la brosse à dent   et  le tour est joué . La cendre est aussi un excellent produit à vaisselle.
Le dentifrice en tablettes, comme des chewing-gums, un peu moins encombrant, moins risqué à transporter

 

Des vêtements appropriés pour plus d'hygiène

Les vêtements appropriés sont presque aussi importants que les soins corporels. Pour un voyage de trekking, vous devez porter des vêtements techniques car le matériau est respirant et éloigne rapidement l’humidité de la peau. Ce dernier point est particulièrement important si vous transpirez un peu - en particulier pour des raisons d’hygiène.

Le coton, en revanche, sèche assez lentement. Si le tissu est mouillé, c’est - combiné à la chaleur de votre corps - un habitat idéal pour les bactéries et les germes. Vous feriez mieux d'utiliser des sous-vêtements techniques. Ou encore mieux: des vêtements en laine mérinos, bien qu’ils soient légèrement plus chers.

En règle générale, essayez de changer les vêtements humides aussi rapidement que possible. Les femmes sont particulièrement vulnérables aux infections de la vessie ou des voies urinaires.

trekkingtour

Laver les vêtements en déplacement

Quoi qu'il en soit, vous devez également laver les vêtements fonctionnels pour les maintenir hygiéniques. Si votre voyage est prévu pour une plus longue durée et que vous ne voulez pas porter trop lourd, il semble raisonnable de le laver de temps en temps.
Essayez de garder ceci à l'esprit:L'ingrédient le plus crucial du détergent est le surfactant. Il réduit la tension superficielle de l'eau en permettant à deux éléments différents, qui ne peuvent généralement pas être combinés, de se mélanger - comme de l'eau et de l'huile. Pendant le processus de lavage, les surfactants font que les salissures se détachent du tissu.Depuis 2005, les tensioactifs doivent être complètement biodégradables dans l'Union européenne. Cela signifie qu'ils doivent se dissoudre dans les 28 jours. Néanmoins, pendant cette période, le détergent pose un risque pour l'environnement.
Comme le savon et le shampoing, le détergent ne doit jamais être reversé dans de l'eau libre.Vous pouvez simplement laver vos chiffons à l'eau courante sans aucun produit chimique.

Utilisez une branche ou une pierre pour les réparer afin que l’eau ne les emporte pas. Laissez-les là-bas pour la nuit et laissez l'eau faire sa magie. Cela ne débarrassera pas le tissu des taches plus grosses mais de la plupart des saletés normales.En plus du détergent, vous pouvez utiliser les fruits de la soapberry occidentale (noix lavantes ou noix de lavage ). Ils ne sont pas d’une grande aide en déplacement, mais vous pouvez les utiliser à l’avance pour préparer un agent de lavage fabriqué par vous-même et le transporter dans un petit récipient. Ensuite, vous pouvez utiliser l'agent pour laver vos vêtements dans votre molleton par exemple. L'inconvénient: vous devez porter l'agent.

Arret sur l'image ...

Nous touchons ici du doigt  le véritable probleme qu'on va pouvoir localiser   au niveau des chaussettes et de la petite culotte. Si vous partez pour quelques jours raisonnez  avec au moins trois paires de chaussettes : une aux pieds  que vous  changerez toutes les deux heures  avec la seconde paire;  laissez secher la première  sur le sac à dos  et faites tourner deux heures plus tard. L'interêt est double : vous marchez  toujours avec une paire sèche  et vous réduisez le risque d'ampoule. La derniere paire, c'est  la paire de secours.
Pour la petite culotte, c'est un petit peu plus délicat   de la faire secher sur le sac à dos ,  j'en conviens. Il existe toutefois de  petits sacs  en tissus  tres légers   qui   pourront rendre la chose  un peu plus discrète.
Sur des  marches très longues comme le Nancy-Metz   ou les 100 km de Millau  il ne faut pas avoir honte, à la pause meridienne , de faire  un petit changement. Maintenant il existe aussi des strings filets qui laissent très bien passer l'air ...

Enfin, abordons quelques règles  simples : A la pause, sortez votre serviette en micro fibre et sèchez -vous.  Portez des vêtements de nuit, thermiques ou non, ne dormez jamais avec les vêtements de jour. Si vous avez besoin  de dormir avec des chaussettes, prenez une paire en plus  que pour la nuit. Dormez  avec un drap de sac - en soie  ou en coton. Laissez vos chaussures en dehors de la toile de tente  bien ouvertes pour qu'elles respirent.  Aérez votre sac de couchage le matin. Pour bricoler, portez des gants histoire de ne pas vous blesser et ne pas trop salir les mains et enfin,  emportez un petit miroir de poche   pour  les inspections parasitaires .. les tiques adorent  les fesses dodues et  les endroits bien chauds et humides. N'oubliez pas de verifier le contenu de vos chaussures le matin.

 

Si vous êtes dans la nature pendant plusieurs jours, vous ne sentirez probablement pas comme si vous veniez de prendre une douche ou ne vous sentez pas pareil. Mais c’est assez normal. Cependant, une certaine hygiène semble nécessaire. Quoi qu’il en soit, ne vous préoccupez pas trop de votre odeur corporelle, car vous ne rencontrerez que des personnes qui ont le même «problème».

Profitez simplement de la nature intacte et essayez de la laisser ainsi - sans savon ni shampoing. Si vous l’avez ainsi, vous pouvez vraiment être excité par la douche chaude qui vous attend chez vous.

Cet article n'aborde pas  l'hygiene des dames  notamment sur les très longs trecks  de plusieurs semaines. Car  sachons-le , il y a des dames "qui en ont". Soit  elles prévoient  un wagon.  de tampons et de  serviettes , c'est léger, certes, mais incroyablement   volumineux, soit elles utilisent  des coupelles menstruelles,  des tampons et serviettes lavables ( BIO, anti allergenique et tout le toin-toin-)  Cela existe depuis fort longtemps mais le probleme  a toujours résidé sur le  mot "lavable" , puisque "lavable" induit "laver ". Miracle de la technologie  du  21 eme siecle  on a inventé le shaker  !  une petit bouteille à large goulot   toute rigolote   qui permet de faire sa petite lessive  tres efficacement. c'est en vente ici ....   Ce n'est certes pas donné, mais cela permet  de résoudre  un probleme, et en plus, c'est français !

 

Toussaint 2018... Bushcraft crapuleux à la Petite Pierre

C'est bien la peine d'avoir parcouru pratiquement tous les GR de France pour constater un beau matin qu'on a jamais mis les pieds à la Petite Pierre !

petitepierreLa Petite Pierre , c'est le parc des Vosges du Nord, qui se poursuit ensuite de l'autre coté de la frontière avec le Natural Park Pfälzerwald. jusqu'à Kaiserlautern .Autant dire que c'est une très, très, grande forêt .

Nous sommes à 1h10 de voiture, J'intercepte Alessio à 10h du matin, au sortir d'une bringue d'ados qui venaient de fêter les 14 ans de Leo. Allez hop,dans le treillis et une heure de sommeil dans la voiture.

Officiellement j'annonce à notre chère et tendre, un besoin de mise au vert numérique, un "bushcraft initiatique entre père et fils " doublé d'un besoin de tester du matériel en conditions hivernales. Un ramassis de fausses excuses qui passent comme une lettre à la poste ...

Chasse photo, 21 juin

La chance de vivre à la campagne ! Le matin je me lève, je fais trois cent mètres et me voila en forêt. Juste à quelques pas du village, les chevreuils tapent le petit déjeuner... et n'attendent que les photographes pour prendre la pose.
Reportage en vidéo

portrait chevreuil by brunoben dcfhg6x


Fin Avril 2018 .... les  rangers grondent dans les placards.. après un long hiver entrecoupé de  marches populaires d'entretien, l'appel de la nature devient de plus en plus pressant.
Une fenêtre météo  favorable de trois jours et nous sautons  dans la voiture  direction le  col de la Shlucht  , à la source de la Meurthe, dans les Vosges.

L'itinéraire suivra  grossièrement la crête des Vosges, et l'ancienne frontière entre le Reich Allemand de 1870 et  le département des Vosges. Nous aurions aimé  aller jusqu'au Ballon d'Alsace  mais la météo  ne nous accorde que trois jours de beau temps. Par conséquent l'arrêt se fera  au refuge TCF du Rouge Gazon.

L'équipement est conséquent  pour une ballade  en moyenne montagne en autonomie totale   avec  un ado de 14ans et  Iera , notre berger des Pyrénées.  J'emporte 25 kg dans le sac F3  et Alessio supporte  ses 15 kg .   Les soirées en altitude risquant d'être  fraîches je prévois du lourd pour le couchage, et, comme d'habitude, en bon papa poule  ... un peu trop  pour le confort et la sécurité de tous.  
Réveil à 5 h du matin et après un bon petit dejeuner  nous embarquons dans le Scenic, direction les Vosges.

 

L' ail des ours : une des plantes les plus extraordinaires de la foret.


planche ail des oursDu latin allium : ail et ursus : ours. Cette plante est appelée « Bärlauch » (ail des ours) en allemand et « daslook » (ail des blaireaux) en néerlandais, en référence à une légende selon laquelle, après l'hibernation, ces mammifères se mettent en quête de ses feuilles pour se purger.

 

C'est une plante de sous-bois frais et ombragés, de prairies riches en humus  et humides, on la trouve aussi dans les marécages  ombragés, et dans les bois de feuillus et de montagne. Sa fleur blanche mesure  de 20 à 50 cm de hauteur. Lorsque son feuillage est légèrement froissé, elle dégage une forte odeur — caractéristique — d'ail. C'est une plante sociale qui forme parfois de vastes colonies dans les sous-bois frais ou le long des ruisseaux. Les feuilles apparaissent en février-mars et les fleurs d'avril à juin. La période de la récolte se termine avec les premières fleurs.

Alimentation humaine

cueillette en foret en hiverÇa a toujours été un grand soucis... le bushcraft en été, c'est sympa, mais en hiver .... nettement moins , d'autant que si on veut se la jouer "réglo" , se nourrir sur le terrain m'a toujours semblé difficile à cette saison.
Histoire d'en savoir un peu plus , je rencontre Antoine, féru en plantes ... et en plein d'autres choses.

Antoine est tombé dans le végétarien crudivore voici quelques années, et ma foi, pour quelqu'un qui ne mange plus de viande du tout, il est particulièrement en forme ( histoire de balayer quelques a priori sur le sujet) Sa quête personnelle l'a donc conduit vers les plantes des bois qui sont de véritables petites bombes de vitamines, minéraux et d'autres choses .
Aussi est -il précisé que vivre de plantes ne se fait pas du jour au lendemain, d'une part et qu'il y a certaines espèces dont il ne vaut mieux pas abuser, même si elles sont réputées comestibles.
Cette vidéo de 30 minutes a été divisée en trois, parce que 3.5 gigas chez youtube ça ne le fait pas vraiment .

Dans cette premier partie nous abordons le cynorhodon, les conifères, le chardon, la bardane et la ronce.

Sankhoï Les hommes qui ramassent par terre.

Sankhoï est le terme qui tend de plus en plus à remplacer les termes "Bochiman" ou "Bushmens" et qui désignent les populations de l'Afrique Australe.
On distingue les Khoîkhoï qui sont plutôt éleveurs et les Sankhoï qui sont plutôt chasseurs cueilleurs qui ont occupé l'Afrique de l'Afrique australe avec le systeme fluvial de l'Okawango jusqu'au lac Nakuru dans l'actuel Kenya dés -15000 avant JC.
Les Sankhoï étaient (et sont toujours) de remarquables chasseurs et traqueur . Ils se servent d'arc et de flches à pointe d'os ou de pierre, souvent empoisonnées avec une substance obtenue de la nymphe de diamphidia - un petit coléoptère.

Cette peuplade remarquable à été mise à l'affiche avec le film "les dieux sont tombés sur la tête" en 1980, d'un humour décapant mettant en scene un Bushmen - Xi- dont la mission est de jeter au bout de la terre une bouteille de Coca Cola , tombée d'un avion, devenue une source de discorde dans son clan.

Sous-catégories